Manifeste pour une lecture
plus vert et plus solidaire

Article 1

Limiter son empreinte carbone en achetant des livres d’occasion

Du transport à la fabrication, le livre neuf à un impact environnemental fort. 356 millions de livres physiques sont vendus chaque année en France. Un gaspillage important de ressources naturelles, comme le souligne Zero Waste France, qui milite pour la réduction des déchets et une meilleure gestion des ressources. L’association encourage les citoyens à utiliser prioritairement les objets déjà en circulation.

Article 2

Mixer les pratiques d’achat neuf ou d’occasion, la bonne combinaison

68 000 c’est le nombre de livres nouveaux édités chaque année en France, plaçant la France au 4e rang des plus grands producteurs au monde. Or la durée de vie du livre est souvent très limitée en librairie, ce qui empêche les auteurs de toucher des droits d’auteur suffisants pour vivre de leur écriture. Nous pensons donc qu’il faut repenser l’économie du livre, et donner davantage le choix aux lecteurs d’acheter neuf ou d’occasion, pour une consommation plus responsable et solidaire à la fois.

Article 3

Sortir de son isolement pour échanger et se rencontrer

Les réseaux sociaux ont envahi nos espaces de vie… et pourtant, de plus en plus de personnes se sentent seules et isolées. Il peut donc être important d’échanger et de se rencontrer autour du livre pour sortir de cette solitude. Swapbook vous offre la possibilité de vous rencontrer, et part également à la rencontre des associations qui oeuvrent pour un monde meilleur.

Le saviez-vous ?

La France est le pays d’Europe où le tissu associatif est le plus développé. Les nouvelles générations sont aussi plus engagées et plus généreuses. Elles donnent aussi plus que leurs aînés ! 

Article 4

Créer une économie circulaire, autour de chez soi, qui profite à tous

La vie étudiante a ses plaisirs et son coût aussi. L’UNEF a calculé que les dépenses mensuelles des étudiants s’élèvent à 445 euros, logement, transport, achats culturels et éducatifs compris. Comment acheter des livres qui coûtent souvent très cher avec un budget aussi réduit ? Avec Swapbook, vous pouvez acheter et revendre vos livres tout au long de l’année. Swapbook fonctionne comme une bourse aux livres digitalisée et pérenne, accessible à tous, petits comme grands lecteurs. Invitez vos amis ou vos voisins ou faites de nouvelles rencontres à travers vos lectures !

Le saviez-vous ?

20% des étudiants vivent sous le seuil de la pauvreté en France. Sachant qu’un livre d’occasion coût en moyenne 60% moins cher qu’un livre neuf, vous pouvez réaliser une économie substantielle sur certains livres !

Article 5

Viser le bonheur en s’entraidant

Selon le classement mondial des pays les plus heureux, la France se classe en 62e position. Une énigme quand on sait qu’un des critères pour être heureux est le temps passé ensemble à table. Certains chercheurs pensent que ce faible niveau de bonheur en France est lié à notre système éducatif qui nous impose très tôt un système de classement. Ainsi les Français ont l’habitude de se comparer, en pensant qu’ils sont moins bons que les autres. Chez Swapbook, nous essayons de mettre en place un système de rencontre et d’entraide, des valeurs auxquelles nous croyons beaucoup !

Le saviez-vous ?

De nombreuses études en neurosciences ont démontré que les résultats des entreprises

s’amélioraient quand leurs salariés étaient encouragés à prendre des initiatives. Dans le domaine de l’éducation, c’est pareil, plus un élève est encouragé et plus il aura tendance à donner le meilleur de lui-même.

Article 6

Lire pour nous humaniser

Aucune étude sérieuse n’a encore réussi à prouver qu’on apprenait mieux sur support numérique. La tablette ou l’ordinateur sont des outils certes très pratiques, voire incontournables dans la plupart des travaux, mais on en découvre aussi les limites aujourd’hui. Ils nous empêchent par exemple de nous concentrer, en nous incitant à une lecture rapide, en diagonale. Les informations véhiculées sur les réseaux sociaux nous poussent à croire plus vite ce que nous lisons, sans vérifier nos sources, comme l’a démontré la chercheuse américaine Marianne Wolf dans un livre intitulé Readers come home, allant même jusqu’à comparer la baisse des lecteurs avec la montée des populismes en Europe. Faut-il encore le prouver ? les livres nous rendent plus humains. Ils nous aident à mieux comprendre les autres et le monde qui nous entoure. Ils nous poussent à nous poser et nous recentrer. Une richesse à laquelle nous ne pouvons pas renoncer !

Le saviez-vous ?

Une importante majorité de personnes préfèrent le confort de la lecture sur support papier à la lecture sur un support numérique.

Article 7

Relevons le pari d’un monde plus humain

Nous l’avons déjà développé tout au long de ce Manifeste : nous vivons dans une société ultra connectée et performante, où le risque est grand de nous enfermer chacun et chacune dans une bulle artificielle. De nombreuses initiatives existent aujourd’hui. Chacune tente d’apporter une réponse aux très nombreux défis de notre société, qu’ils soient économiques, sociaux ou environnementaux. L’urgence écologique nous incite à faire vite et mieux. Elle nous oblige à mieux penser et à agir différemment, en faisant preuve au passage de plus de pédagogie. Tout cela est relié. Pour passer à la vitesse supérieure, en agrégeant toutes les bonnes volontés, Swapbook vous propose d’installer une économie circulaire, au sein de votre quartier, votre ville, votre école, votre campus ou votre entreprise.

En développant partout où nous le pouvons des espaces d’échanges solidaires au service de la société et de ceux qui en ont le plus besoin, peut être réussirons à nous nous sentir plus reliés et plus humains au milieu de cette belle Terre. Pari relevé ?