Lit-on moins aujourd’hui ?

Hello les Swappers,

On a tous entendu cette fameuse phrase : “dans le temps on lisait plus”. Les nouvelles technologies prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. On entend souvent dire que “les jeunes ne sortent plus, ils restent enfermés dans leur chambre scotchés à leur téléphones”. “Ils ne profitent pas de l’instant présent, ils ne lisent plus”, mais est-ce vraiment la réalité ?

Cela va peut être vous surprendre, mais on a jamais autant lu qu’aujourd’hui. Vous vous dites certainement “Comment est-ce possible ? Je n’ai pas lu de livres depuis le lycée ?”. Certes, vos lectures peuvent remonter à très longtemps et peuvent être purement scolaires.
Néanmoins vous lisez beaucoup plus que vous ne le pensez.

La lecture au sens large

Nous allons commencer par définir le mot “lecture”. La lecture définit l’action de lire, de déchiffrer ce qui est écrit. C’est aussi l’action consistant à prendre conscience d’un contenu.
Si l’on suit bien cette définition, nous nous rendons compte que nous lisons en réalité énormément et en permanence.


Aujourd’hui les formes de lecture se sont diversifiées et ne concernent pas uniquement la lecture de romans ou bien la lecture papier.
En effet, nous sommes entourés de “lecture”, nous déchiffrons en permanence des informations.
Prenons un exemple simple et concret : un trajet quelconque en métro. Vous lisez, vous déchiffrez des informations lorsque vous entrez en station, sur les panneaux publicitaires, en attendant le métro (prévisions d’arrivées) et durant le trajet (lecture des stations). Je suis sûre que vous prenez maintenant conscience de toutes les informations que vous lisez au quotidien.

La place grandissante du numérique

Maintenant intéressons-nous au numérique. D’après la définition ci-dessus la lecture consiste à déchiffrer ce qui est écrit.
Les nouveaux supports numériques tels que le smartphone, les ordinateurs, les tablettes et bien d’autres nous donnent accès à des informations sous forme écrite et favorise donc la lecture (envois et réceptions de messages, lecture d’articles, réceptions de mails…).

De plus, le numérique nous permet d’accéder à de nouvelles formes de lecture en plein essor : les ebooks et les livres audios. Au premier trimestre de l’année 2021, les ventes d’ebooks ont augmenté de 38% et celles des livres audios de 42%.
Ces formats séduisent de plus en plus. En effet, 1 français sur 4 lit des livres sous format numérique soit 1 million de lecteurs de plus qu’en 2020. En ce qui concerne les audios books, 1 français sur 5 (19% des lecteurs) a déjà écouté un livre audio.

Le Saviez-Vous ?

Ces formats s’inscrivent dans le mode de vie actuel où les temps dédiés à la lecture sont moins fréquents. En effet, lorsque vous conduisez vous pouvez continuer la “lecture” de votre livre préféré sous forme audio.

Si le texte imprimé reste le support privilégié de la lecture dans sa conception classique, la lecture se développe de façon exponentielle dans un environnement numérique.
Les contenus se diversifient aussi. Ils ne se rapportent pas simplement à un genre de lecture mais concernent toutes sortes d’informations (journaux, messages, instructions de déverrouillage du téléphone …).

Contrairement aux idées reçues, nous ne lisons pas nécessairement moins à l’ère du numérique. Sur nos ordinateurs, tablettes, téléphones, les textes ne cessent de s’enchaîner : articles de presse, notes, blog et autres posts de réseaux sociaux.
Seuls les supports et les contenus de lectures sont différents. Chaque support participe à une expérience de lecture particulière et vient enrichir ce patrimoine.

Rédigé le 15/08/21 par Anna-Belle Carré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.