La précarité étudiante en 2021

Hello les Swappers,

Aujourd’hui nous allons aborder un sujet qui est au cœur de nos actions : la précarité étudiante. Il y a en France 2,8 millions d’étudiants (année scolaire 2020-2021) dont 46% sont en situation de précarité. Due à la crise sanitaire du Covid-19 de plus en plus d’étudiants se retrouvent en situation de précarité. Sur ces 2,8 millions d’étudiants français (année scolaire 2020-2021), 46% sont en situation de précarité, contre 20% en 2019.
De plus, 74% des étudiants ont déclaré avoir des difficultés financières et 56% d’entre eux des difficultés quant à l’accès aux produits de première nécessité.

“Mais en quoi consiste la précarité ?”

La précarité est définie une forte incertitude de conserver ou récupérer une situation acceptable dans un avenir proche. Dans le cadre de la précarité étudiante s’ajoutent les risques d’abandon ou d’échec scolaires liés à l’exercice d’une activité rémunérée très présente. Néanmoins, la précarité étudiante ne se limite pas à cet aspect. En effet, il existe différents types de précarités :

Ces différentes situations de précarité ont de nombreuses conséquences sur les étudiants. En effet, la précarité affecte la santé psychologique.

Voici quelques conséquences liée à la précarité :

Les aides pour lutter contre la précarité étudiante

Swapbook s’engage aux côtés des étudiants. En effet, nous avons lancé le 21 mai 2021, notre campagne Swapbook Solidaire. Durant cette campagne, les recettes obtenues servent à financer des paniers repas dans des épiceries solidaires (AGORAé) en partenariat avec la FAGE (Fédération des Associations Générales Étudiantes).

Il existe également d’autres moyens mis en place pour lutter contre cette précarité.

Vous pouvez faire appel aux aides suivantes :

Si vous avez entre 16 et 25 ans vous pouvez bénéficier de la garantie jeunes. Cette aide est d’une durée d’un an et vous pouvez la renouveler une fois. Cette aide est délivrée par les missions locales et pourvoit un accompagnement intensif à l’emploi et une aide financière. Vous pouvez obtenir un montant maximum de 497 euros par mois.

Cette aide concerne les salariés de moins de 25 ans en situation financière précaires, aux non boursiers, aux jeunes qui ne vivent plus chez leur parents ou bien en situation de rupture familiale. Pour l’obtenir vous devez vous présenter à la mission locale de votre commune.

Rédigé le 01/07/21 par Anna-Belle Carré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.