ORE, que dit la loi ?

Auteur : Laure

Depuis maintenant quelques semaines, les contestations étudiantes et blocages universitaires perdurent en opposition à la loi sur l’Orientation et la Réussite des Étudiants (ORE). Le texte de la ministre Frédérique Vidal a pour dessein de modifier radicalement l’accès à l’Enseignement Supérieur. Retour sur les grandes lignes de la loi.

Fortement contestée pour son caractère aléatoire et non-gratifiant pour les lycéens, le premier impact de cette réforme ORE est la suppression du tirage au sort. Cette pratique était jusqu’à maintenant utilisée dans les filières pour lesquelles le nombre de candidatures dépassait le nombre de places disponibles.

“Instaurer une sélection”

La loi Vidal, c’est également un encadrement de la plateforme d’admission Parcoursup, petite sœur d’Admission Post Bac, accusée de laisser des milliers de jeunes sans solution. Sur ce dispositif inédit, les universités peuvent désormais formuler des “attendus”, ce qui équivaut à des “prérequis” de la part des bacheliers, pour chaque filière enseignée. Cette nouveauté est l’essence même des mouvements contestataires, l’accusant d’instaurer la sélection à l’entrée des universités. En effet, au delà de l’examen du dossier scolaire, les éléments extra-scolaires seront eux aussi passés au peigne fin, tel que des séjours à l’étranger, ou encore le fait de détenir le BAFA. Certains seront donc pénalisés, comme les bacheliers technologiques et techniques, avec des profils jugés moins théoriques. Cet aspect remet ainsi en question l’égalité des chances, principe même de l’université, établissement publique démocratique.

L’objectif de la loi sur l’Orientation et la Réussite des Étudiants est de réduire le taux d’échec en première année de licence, proche de 60%, à travers ces différentes révisions. Ce qui est certain, c’est que cette réforme Vidal, n’est pas prête d’arrêter de faire parler d’elle.

Abel Belkacem

Vous êtes étudiant et souhaitez être averti de la sortie de l'application ?

Vous êtes une asso et souhaitez offrir un service supplémentaire aux étudiants ?

Vous êtes un établissement scolaire public ou privé et souhaitez améliorer le quotidien de vos étudiants ?

Vous ciblez les étudiants et souhaitez les fidéliser ?