Éloge de la relecture

Auteur : Nadine Mouchet

Pourquoi relire un livre ?

Chez Swapbook, nous mettons souvent en avant que 90% des lecteurs ne lisent qu’une seule fois les livres qu’ils achètent… ce qui fait beaucoup de livre dormants, non recyclés, qui prennent la poussière sur nos étagères. Nous nous sommes donc demandés quels plaisirs pouvaient en tirer ces 10% de lecteurs qui relisent des livres.

Entrer doucement dans un livre…

Pour commencer, j’avoue humblement faire partie de cette majorité écrasante de lecteurs avides de nouveautés et de sensations fortes, promises par un plat 4 ou une critique élogieuse. Le plaisir est contagieux. Je savoure personnellement mes livres, comme on savoure un vin à l’occasion d’un dîner entre amis, du bout des lèvres, ce sont les yeux ici qui sont mis à contribution, voire nos oreilles quand il s’agit d’un livre audio. Pour ma part, j’approche toujours un livre par son plat 4 (son résumé), qui donne le thème du livre, rien de plus rien de moins. Bon à savoir, ces plats 4 ne sont pas écrits par les auteurs, mais par les éditeurs qui cherchent la formule magique pour piquer notre curiosité. J’ouvre ensuite délicatement le livre pour en lire la première page. Notez que l’on peut aussi lire parfois la première page numérique d’un livre, mais le plaisir n’est pas tout à fait le même, ou peut-être est-ce une question d’habitude. Je préfère pour ma part lire sur un support qui sent bon le papier. Je lis alors les premières lignes, tout doucement, en savourant la beauté de ce qui est écrit. «Longtemps, je me suis couché de bonne heure…», ainsi commence le premier tome d’ À la recherche du temps perdu, installant le lecteur dès le début de sa lecture, dans un «hors temps», en l’invitant à prendre tout le temps nécessaire pour entrer dans sa lecture

Se laisser surprendre par la force d’un détail…

Ainsi en va-t-il, je pense, des livres qu’on relit. Nous nous souvenons vaguement de l’histoire, mais nous avons perdu la mémoire des détails. Il n’y a donc plus d’urgence à avancer dans l’histoire. L’intrigue est percée. Il nous reste le goût des détails et les trésors que l’auteur a caché à l’intérieur de chaque page. Chaque ligne, chaque page, peut révéler une merveille, une image insolite, une tournure de phrase qui nous emporte ailleurs, comme lorsqu’on lit de la poésie. Chaque page ressemble alors à une carte postale qui nous transporte dans un lieu différent et de façon bien plus intense, à mon avis, qu’une série télévisée dont les images défilent, sans laisser le temps à notre imagination de les retenir. Relire un livre, c’est comme se promener dans un paysage que l’on aurait déjà vu, et qu’on prendrait le temps de redécouvrir et de humer, tous sens ouverts, comme lorsqu’on revient sur un lieu de vacances que l’on a aimé enfant ou adulte et qu’on cherche à y redécouvrir ce qui nous a tant plu ou ce que l’on n’aurait pas encore vu.

Approcher les livres comme s’il s’agissait d’une rencontre incontournable

Intriguée cet été par un ami qui relisait L’éducation sentimentale, en l’emportant partout où nous allions, de la plage à la voiture, en passant par les terrasses de café où il se mettait à l’écart, je me suis mise à rêver que moi aussi je prendrais peut être un jour le temps de relire un livre que j’ai aimé, et que ce livre pourrait être alors un aussi bon compagnon que mes amis.

Je connais pas mal de personnes, qui décident chaque année de lire ou relire un roman phare de la littérature, comme s’il s’agissait d’une rencontre inoubliable qu’il ne leur fallait surtout pas rater. Il y a donc des livres qui ne se consomment pas et qui ne peuvent se réduire à une unique lecture…. comme s’il s’agissait de joyaux, écrits et taillés pour l’éternité. Pourquoi ne pas tenter cette expérience moi aussi ? En ces temps de confinement imposé, où il devient même impossible de commander des livres, c’est bien un luxe que je peux me permettre. Je me rassure en me disant que suis libre de n’en savourer qu’un extrait, une page, quelques lignes, juste pour le plaisir des mots et le bonheur de laisser courir mon imagination. Promesse tenue, je plonge ce soir dans ma bibliothèque, à la recherche de ce joyau trop longtemps délaissé ! Et vous, quel luxe vous permettrez-vous ?

Nadine Mouchet, le 18 mars 2020

Lien pour télécharger notre application :

IOS/ –http://bit.ly/swapbookios

Android : – http://bit.ly/Swapbookandroid